Destination Emploi

L’occasion de réussir

Pour la première fois, le programme d'employabilité du CDEM a accueilli une classe entière du Collège Louis-Riel.

La classe du programme option études-travail du Collège Louis-Riel (CLR), de niveau 10e à 12e année, s’est rendu régulièrement au CDEM pour y suivre la formation Destination emploi. Cette formation théorique et pratique à l’emploi a été suivie d’un stage de dix semaines rémunéré, que les jeunes ont décroché pendant leur formation.

Pour le CLR comme pour le CDEM, c’est une nouveauté. « On travaille en excellent partenariat avec le CDEM depuis cinq ans, mais c’est la première fois qu’on y envoie toute une classe, précise le directeur adjoint du CLR, Hitesh Raval. Les dernières années, on a d’abord essayé avec quelques élèves pour voir comment ça allait et raffiner le programme, et cette année on était prêts. »

De gauche à droite : Nicole Baudry, Gilles Labossière et Hitesh Raval

Il confie que ce partenariat est particulièrement précieux car « nous recevons, entre autres, plusieurs jeunes venus d’Afrique qui ont parfois jusqu’à sept ans de retard académique. On les intègre en leur offrant les bases théoriques dans les cours obligatoires, mais surtout en les préparant au marché du travail dès 18 ans. C’est alors très important de pouvoir compter sur un organisme comme le CDEM pour nous aider à faire la transition pour nos élèves vers le marché du travail ».

Pour ces jeunes d’ici ou d’ailleurs, à qui le cadre académique ne convient pas, la formation en employabilité du CDEM suivie du stage est en effet bien plus qu’une simple expérience, c’est un facteur de valorisation personnelle. « Pour beaucoup, c’est l’occasion de voir qu’eux aussi peuvent avoir du succès quelque part, au secondaire, souligne l’enseignante et conseillère responsable du programme études-travail et stages, Nicole Baudry. Certains décrochent même un emploi à temps plein à la fin de leur stage et ce sont eux qui ramènent l’argent à la maison. C’est très bon pour leur estime de soi. »

Le conseiller en orientation du CLR, Gilles Labossière, ajoute que « ce que Destination Emploi offre, ce sont tous des acquis qu’on peut reconnaître par des crédits à l’école, alors les élèves ne perdent rien de leur scolarité. C’est vraiment un modèle avantageux pour tout le monde ».

Le directeur adjoint renchérit : « On veut s’éloigner de la philosophie que tout doit forcément se faire entre les murs de l’école pour être l’école. Le programme d'employabilité du CDEM pour nos jeunes, c’est l’école en dehors de l’école. »

Le CLR apprécie par ailleurs grandement le sur-mesure offert. « L’équipe du CDEM a toujours pris le temps de comprendre notre clientèle et de nous accommoder, par exemple pour les autobus scolaires, souligne Hitesh Raval. De plus, ils sont très branchés avec les employeurs donc ils peuvent mettre nos jeunes en contact. On n’a pas à s’occuper de leur trouver des stages potentiels. »

La proximité du CDEM offre également un avantage notoire. « Nos jeunes qui suivent la formation peuvent revenir dîner au CLR avec leurs amis les midis, observe Nicole Baudry. C’est très important pour le côté social, surtout à leur âge. »

Mais que leur stage mène ou non à un emploi permanent, les jeunes auront assurément retiré beaucoup de leur expérience. « Un sens de responsabilité, une maturité, une fierté, un désir de contribuer à la société… Ce ne sont plus les mêmes après! », conclut avec fierté le directeur adjoint.